Alain Juillet, ex. Directeur du renseignement à la DGSE puis Haut responsable chargé de l'Intelligence Économique auprès du Premier Ministre, CDSE: " Chinois et américains s'intéressent de plus en plus à l'Europe "

 

Jean Philippe Bichard / Cyber Risques news: Vous êtes Président du CDSE Club des Directeurs de Sécurité Des Entreprises . Que représente ce club de directeurs des risques et de la sureté ?

 

Alain Juillet : Il s‘agit d’une association qui regroupe aujourd’hui 94 professionnels responsables de la sureté et sécurité de grandes entreprises françaises. Leurs groupes et sociétés représentent autour de 4 millions de salariés et plus de 300 milliards de chiffre d’affaires en cumulé. Ils se  caractérisent par une vision globale du risque qui en inclut toutes les facettes à la différence des RSSI (Responsable sécurité des systèmes d’information) qui ne s’occupent que des risques informatiques. Par sa spécialisation le RSSI se retrouve souvent juge et partie ce qui peut provoquer des problèmes d’évaluation et de traitement du risque. Face à la complexité et aux interférences de tous ordres, l’expérience montre l’intérêt de partager le problème avec d’autres qui ont une vision de l’ensemble des risques : humains, technologiques, industriels, stratégiques… En outre l’évolution des cyber-risques élargit les notions de responsabilités au-delà des Systèmes d’information tels qu’ils sont perçus habituellement. Une cyber-attaque sur un site industriel de type Scada via un cyber-missile tel que Stuxnet démontre l’ampleur d’un phénomène qui va bien au-delà d’un système d’information traditionnel. Première association en France dans le domaine de la sureté-sécurité, nous sommes en rapport étroit avec les ministères et les organisations internationales publiques ou privées qui travaillent dans l’ensemble du secteur.

 

 

En tant que spécialiste du renseignement sous toutes ses formes, quel regard portez-vous sur ce déluge d’informations de toutes sortes accessibles au plus grand nombre : internet, big data, lanceurs d’alertes, réseaux sociaux… ?

Il y a quelques années, l’enjeu en Intelligence économique, c’était de trouver et rapporter l’information via des veilleurs. Aujourd’hui la difficulté est de distinguer et extraire l’essentiel dans la masse d’informations disponibles. Bref la veille n’a plus la même importance. Le centre de gravité s’est déplacé du coté ...

...

CYBERISQUES NEWS premier service de Veille "Business & Cyber Risks" pour les dirigeants et membres des COMEX / CODIR

Abonnement individuel par eMail personnalisé

Renseignements Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Challenge Cyber Risks & "Business impact" trois cas révélateurs en 2014:  SONY, MICHELIN, JPMORGAN CHASE

 

24/11:2014Les pirates qui ont infiltré le système informatique de Sony Pictures Entertainment l'ont complètement paralysé durant plusieurs jours. Ils ont "récupéré" selon des sources proches des "cyber mercenaires" 11 teraoctets de données à l'entreprise américaine, soit l'équivalent de près de 3000 DVD et de nombreux documents "personnels" et "stratégiques" propres aux employés de Sony.L'un d'entre eux détaillerait la liste des rémunérations de 6 000 salariés de Sony Pictures Entertainment, incluant celles de ses dirigeants et de son PDG, Michael Lynton, qui gagnerait 3 millions de dollars par an. Plus grave, la firme pourrait être victime d'un cyber-chantage suite à la diffusion de certains films qu'elle produit. Leurs contenus déplairaient aux "commanditaires" des "cyber-mercenaires" à l'origine de la cyber-attaque.

 

04/11/2014 Le fabricant de pneumatiques Michelin a été victime d'une escroquerie reposant sur de faux ordres de virement (Fraude au Président). Le groupe s'est fait dérober 1,6 million d'euros.  Quelque 700 faits ou tentatives d'escroquerie de ce type auraient été recensés entre 2010 et 2014.

 

8/10 /2014 Des pirates informatiques ont volé 83 millions de données personnelles de la banque américaine JPMorgan Chase. Le piratage réalisé en août est devenu le plus important de toute l'histoire. Selon les spécialistes, l'élimination des conséquences de l'attaque prendra plusieurs mois.(JPMorgan’s shares  JPM 2.15% have lost 1.3% of their value since the end of August, when the attacks were first announced.)

 

- En 2015, les campagnes de cyber-espionnage et de cyber-sabotage financées par des États, telles que les opérations DragonFly et Turla observées en 2014, ou encore le spyware très récemment analysé et rendu public Regin, constitueront toujours des menaces Face à ces cyber-menaces visant à soutirer des renseignements et/ou à saboter des opérations, les entreprises et administrations devront revoir leur politique de cyber-sécurité et donner la priorité à la sécurité, qui deviendra un investissement stratégique plutôt que tactique.

 

Pour toutes les entreprises victimes de ces cyber-attaques, lepréjudices financiers s'avèrent considérables en coûts directs ou indirects:atteinte à l'image de l'entreprise, dysfonctionnementsdes Systèmes d'information et Front Office, pertes d'exploitation, confiance entamée auprès des collaborateurs, partenaires, actionnaireset clients, pertes et vols d'informations stratégiques,avantages donnés aux concurrents...

 

CYBERISQUES.COM premier service de Veille "Business & Cyber Risks" pour lesdirigeants et membres des COMEX

 

 

Propos recueillis par Jean Philippe Bichard 

 

Alain Juillet:

Diplômé de Stanford University et du CPA/HEC, ancien auditeur à l'IHEDN et à l'INHESJ, Alain Juillet a commencé sa carrière en tant qu'officier dans des unités parachutistes puis au service action du SDECE. Il a ensuite été cadre puis dirigeant d'entreprise en France et à l'international chez Ricard, Pernod Ricard, Jacobs Suchard, Union Laitière Normande, Andros et France Champignon avant de terminer comme Président de Marks and Spencer France. Il a ensuite été Directeur du renseignement à la DGSE puis Haut responsable chargé de l'Intelligence Économique auprès du Premier Ministre. Parallèlement, Alain Juillet a enseigné la stratégie, la gestion de crise, l'intelligence économique et la lutte anti corruption à l'EMBA HEC, à Sciences Po, à l'ENA et à l'Ecole Nationale de la Magistrature. Il est aussi président de l'Académie de l'Intelligence économique.

 

https://www.cdse.fr/

http://www.france24.com/fr/20130703-lentretien-alain-juillet-union-europeenne-etats-unis-espionnage-commerce

 

 

 

 

 

Les dossiers de Cyber Risques News

CYBERISQUES.COM premier service de Veille "Business & Cyber Risks" pour les dirigeants et membres des COMEX/CODIR

Renseignements   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Informations supplémentaires